Pages

mercredi 20 septembre 2017

suivi des travaux ??? 20 septembre 2017

pour voir les détails des photos , cliquez dessus et les ouvrir,dans une nouvelle fenêtre.

FAIRE ET REFAIRE  avec l'argent du contribuable.

A peine renforcée, la falaise au bout de la rue de la Barbe brûlée  montre déjà  de graves détériorations ( travaux terminés le  15 juillet).
Il a  beaucoup  plu  ces derniers temps et le grou a filé vers la mer.
Une canalisation  permettant l'évacuation des eaux pluviales  extrêmement mal située sur la  partie haute  de la falaise  a littéralement ruiné les travaux entrepris.
Alors que toutes  les  consolidations précédentes des bords de falaise autorisant la fréquentation sécurisée du GR 34 commençaient par la construction d'un haut mur en pierres ou en béton à sa base, là, lors de la dernière restructuration, rien n' a été fait .
Le résultat est patent; la falaise continue  à se détruire  et les gros rochers mis au pied  de cette dernière  ne peuvent  pas retenir  le grou quand il est transformé en boue par les pluies et par la mer.
Qu'est-ce-que cela donnera  lors d'un inévitable prochain coup de  vent???
Par rapport aux travaux entrepris sous les précédentes  municipalités, on ne  peut que rester perplexe  vis à vis de ceux qui ont suivi et réceptionné les travaux.
Les travaux ont été  loués pour ne pas avoir coûté cher aux contribuables , après les tempêtes d'automne et d'hiver...  on en reparlera !!!


JOUNENT Michel qui observe  l'énorme différence en  qualité  entre les travaux se situant de part et d'autre  de  l'escalier menant  à l'île de la Comtesse.
nouveaux travaux sous la municipalité actuelle ..                                                                                                 travaux réalisés  sous l'ancienne  municipalité  
            

lundi 18 septembre 2017

avec de l'argent tout est permis, 18 septembre 2017



AVANT D'ÊTRE MINISTRE...
Le très opportuniste Nicolas Hulot participait à la pollution de la  planète.
Et c'était surtout  un  homme politique zizaguant , un jour candidat aux présidentielles  et désertant le moment venu   "les verts"ses copains.
Maintenant dans la foulée du Président jupitérien, il distribue ses conseils à tout va pour lutter contre ce phénomène alarmant qui est le  réchauffement de la Terre.  
En vacance avant-hier Monsieur Hulot ne se refusait rien  avec son ami le cosmonaute jean loup Chrétien, il faisait des  loopings dans  le ciel russe sur un MiG 25 .*
Le seul chasseur au  monde , volant à 3 500 km/heure, pouvant atteindre une altitude  de 39 km et propulsé par deux réacteurs de 15 tonnes de poussée  chacun.
Un gouffre en kérosène et une pollution en Co²  par vol supérieure à l'activité normale de 10 000 personnes.


Mais c'était avant qu'il "lutte" contre  le réchauffement de la planète dû à l'activité humaine???
Depuis fort de sa fortune personnelle, il s'amuse à faire des ronds dans  l'eau du côté de Saint Lunaire ou Dinard.
Sur son bateau pneumatique , il  fend les vagues avec une  motorisation de  225 CV qui consomme  89 litres de carburant à l'heure .


Remarque: où sont les brassières de sécurité pour ses enfants ???


Bravo encore bravo à ce  monsieur qui donne des  leçons de bonne conduite aux possesseurs de voiture  fonctionnant au diesel et qui  de son côté s'abandonne à tous les excès  modernes pour   polluer dans  le plaisir , lot des gens qui ont des  gros  moyens financiers.

JOUNENT Michel.
* à la dissolution de l'URSS tout était à vendre  et à louer chez les  militaires ex -soviétiques.

dimanche 17 septembre 2017

les eaux de baignade, 17 septembre 2017




Le temps  de la surveillance
des eaux de baignade est terminé.
Pour mémoire  la saison où les eaux de baignade sont controlées  par l'agence régionale de santé s'étale du  15 mai au  15 septembre.


29/05
15/06
20/06
28/06
4/07
11/07
20/07
25/07
31/07
Comtesse
bon
bon

bon

bon

bon

Châtelet
moyen
bon

bon

bon

bon

Piscine
bon
bon

bon

bon

bon

Casino
bon
bon
moyen
bon
bon
bon
bon
bon
bon



9/08
17/08
24/08
28/08
8/09




Comtesse
bon

bon

bon




Châtelet
bon

bon

bon




Piscine
bon

bon

bon




Casino
bon
bon
bon
bon
bon




Sur les quatre plages de la commune , il y a eu en  2017, 38 prélèvements.
Tous ont donné de bons résultats sauf  deux qui se sont soldés par  des résultats moyens.
En  2016 , on peut retrouver sur le site gouvernemental , la trace  de  32 prélèvements.. tous  bon !!!
En 2015, toujours sur le site gouvernemental, on trouve le relevé de 34 prélèvements dont  3 ont été jugés ... mauvais et 4 considérés comme  moyen. 
La qualité des eaux de baignade est conditionnée par le ruissellement des eaux pluviales , hors de ce côté il n'y a eu aucun changement depuis des années  et d'ailleurs peut-on empêcher les eaux de  pluie de dévaler des parties hautes de la commune et de se jeter  sur les  plages .
La seule chose étonnante dans  l'affichage des résultats des analyses  est qu'il pleuve un peu, beaucoup ou à torrent...rien ne change dans les  analyses.

JOUNENT Michel. 

jeudi 14 septembre 2017

citius, altius, fortius, 14 septembre 2017

Hé voilà !!!


Ça y est PARIS sera ville olympique en 2024 !!!
Quelle victoire ! Après que tous les concurrents aient renoncé sauf un, avec lequel un accord a été trouvé.
Dans n'importe quel sport, on trouverait cet arrangement (tu me laisses gagner cette épreuve, et je te laisserai gagner la prochaine) scandaleux. Mais pour le choix de la ville Olympique on veut nous faire croire que c'est normal. Paradoxal, non ?
Et quelle mise en scène inutile pour une décision connue depuis deux mois.
Tout ça pour dire qu'il est grand temps que le CIO se pose la bonne question : faut-il continuer à organiser une manifestation d'un tel gigantisme que plus personne ou presque ne se sent capable de le faire ?
Pour ma part, je répondrais « Non ». Il y a maintenant tellement de championnats dans toutes les disciplines du sport que les « Jeux » ne se justifient plus que par le business qui les entoure.

Indigné 22 410


mercredi 13 septembre 2017

les îles sous les soleil, 13 septembre 2017


LE PONT AÉRIEN 
le plus important depuis la seconde guerre  mondiale!!!
Il y a de quoi écarquiller les yeux ou se nettoyer les  oreilles quand  on  lit ou entend cette affirmation de notre Président de la République...
Sur la  partie française de l'île de Saint Martin se situe  un aéroport, celui de Grande Case ,il comporte  une  piste de 1 200 mètres en asphalte.
Il est utilisé par des avions de taille  moyenne et des avions particuliers. , il sert aux transports régionaux entre la Guadeloupe, la Martinique et les îles voisines. 
Il a été partiellement détruit  par l'ouragan "Irma " et remis depuis rapidement en service.
Le trafic y  est cependant notoirement réduit et les personnes voulant quitter l'île doivent attendre  longuement sous le soleil  et dans un inconfort total.
Sur la  partie néerlandaise de  l'île se situe un aéroport international, celui de "Princess Juliana", il comporte  une piste de  2 180 mètres en béton , il accueillait des gros porteurs.
Il était  fermé depuis le 6 septembre suite aux dégâts considérables engendrés par l'ouragan "Irma" (l'aérogare, la tour de contrôle et les installations sont détruites ) ; depuis peu il fonctionne  de nouveau et reçoit des gros porteurs.
Aussi avancer qu'un pont aérien est établi pour apporter des vivres, des médicaments, des matériels divers pour traiter l'eau de mer en eau potable et des générateurs pour produire de l'électricité  ainsi que des  forces de  l'ordre est totalement disproportionné.
Cette affirmation jupitérienne est une fanfaronnade de plus de notre maintenant Chef suprême.
Un pont aérien , il y en a eu  beaucoup depuis la dernière guerre mondiale ,il mettait en route un grand nombre d'avions.
Comme celui, par exemple, sur Berlin entre juin  1948 et mai  1949 où, sur les aéroports de  la ville occupée par les USA , la Grande-Bretagne et la France atterrissait un avion gros porteur toutes les  minutes.
En  2017 , la France doit louer des gros porteurs,  un Ilyushin- 76 à la Bélarus  et 2 Antonov ,un 225 et un 124 à l'Ukraine  pour  transporter  des générateurs d'EDF en Guadeloupe dans un premier temps.
La désolation est totale sur ces  îles antillaises  touchées par l'ouragan , les travaux pour y revivre seront longs; quant aux touristes, c'est une autre histoire pour les voir revenir .
Aussi , l'opération de communication de notre  président  reste et restera  pour longtemps encore que de la Com...
Autre curiosité , le roi de Hollande  et le Président de la République ont chacun visité leur secteur géographique de  l'île  ... Pas de visite réciproque, pas de partage  de sauvetages en commun et pas de travail en commun et dire  que la Hollande et la France  sont membres du même marché commun en Europe!!!


JOUNENT Michel . 
Compliment de Gilles Dunis :
Merci pour Harry, une des idoles de ma jeunesse, la voix, la beauté, la classe.....   

lundi 11 septembre 2017

les gens d'en bas, 12 septembre 2017

Nouvelle édition 2017 de
LA GÉOPOLITIQUE DE LA FRANCE,
revisitée par le très jupitérien Président de notre République.
Par ses dernières saillies, il devient  de plus en plus  évident de mesurer chez lui l'étendu de son mépris pour les gens d'en bas.


JOUNENT Michel.  

non à la bêtise, 11 septembre 2017

A quand un vaccin obligatoire contre
LA BÊTISE ORDINAIRE
celle qui conduit à démolir par plaisir le bien commun et les biens privés???
Un jour c'est l'incendie de véhicules , un autre c'est l'attaque avec véhicule-bélier contre des lampadaires afin de marquer  la volonté d'interrompre le travail des caméras de surveillance, c'est aussi une série de nuisances chez les particuliers par la destruction  des clôtures , c'est hélas des bouteilles cassées ou non, jetées  sur la voie publique.
Bref à quand des  mesures plus radicales de la part des autorités municipales contre la  petite bêtise surtout estivale.
Le minigolf à peine fermé pour la saison  a vu samedi soir une de ces barrières volontairement jetée à terre!!!!Marrant...

JOUNENT Michel. 

vendredi 8 septembre 2017

une pensée pour la jet-set de Saint Barth, 8 septembre 2017

A VOTRE BON COEUR
messieurs, mesdames  pour les paradis du shopping et de la détaxe que sont les îles de Saint-Barthélemy et Saint-Martin.
Les deux îles ravagées par l'ouragan "Irma"  vivaient à ce jour principalement et exclusivement du tourisme de luxe.
L'île de Saint-Martin est sous la double souveraineté de la France et des Pays-Bas
La France exerce son pouvoir  sur la partie nord de l'île , c'est à dire sur les 53  des  86 km²  de la surface totale de  l'île .
En quelques décennies la population  a été multipliée  par dix  sur les deux parties de l'île.
C'est sur la partie hollandaise  que le tourisme de luxe est le plus important.
Mais c'est sur la partie française que le chômage atteint un niveau considérable ...autour de  30 %.
Saint-Martin est surnommée "Friendly island " car elle regroupe  entre  70 et 100 nationalités dont beaucoup d'immigrés  venant de Haiti .
C'est sur Saint-Martin que le Président Trump  possède une immense villa , hier elle était  en vente, aujourd'hui elle est détruite.
Sur Saint-Martin et sur Saint-Barthélemy (Saint-Barth pour les branchés) c'est à la fois  l'opulence, le paradis des  milliardaires et la dureté de  l'existence pour ceux qui les servent.
Ce n'est pas sans raison que la France envoie là-bas, la gendarmerie pour pourchasser les  pillards.
Les nantis  n'étaient pas sous  l'oeil du cyclone  et j'ai du mal à croire qu'ils reviendront  rapidement  réinvestir sous ces  latitudes, par contre  les gens d'en bas  ont bien du souci à se faire ... plus de toit et surtout plus de boulot.
Les chaînes  TV d'info  si rapides à faire  pleurer Margot n'ont pas encore tendu leurs  micros vers la jet-set pour les entendre  sur la disparition  de leurs opulentes villas .. par contre  sur les pillards!!! 
Ah ces salauds de pauvres .
Un qui a eu de la chance, c'est le couple Balkany, l'Etat français lui avait saisi et vendu sa résidence "Pamplemousse" avant qu'Irma fasse des siennes .
On peut légitimement être dans la  sidération devant les  images cruelles des  méfaits de l'ouragan mais  participer à l'appel aux dons  pour les sans toits antillais que sont devenus : Johnny Halliday, Jean Réno, Bill Gates et Paul Allen les cofondateurs de Microsoft, Steven Spielberg, Beyoncé, Rihanna , les Rothschild ou encore  Léonardo Dicaprio  et j'en oublie  beaucoup.. j'ai du mal à suivre..
Et dire qu'il y a quelques  mois,  on pouvait constater la situation faite aux guyannais sur la santé , l'école , la sécurité  des  personnes  etc.. sans percevoir encore la réalité des  promesses tenues mais dès qu'il s'agit des nantis alors les choses vont beaucoup plus vite.
La communication... le moyen le plus sûr pour faire  prendre au populo des vessies pour des lanternes.  


JOUNENT Michel.       

jeudi 7 septembre 2017

l'histoire du Saint Quay par le Télégramme, 7 septembre 2017

arrivée du langoustier "la jeanne " en août 2002 dans le port d'Armor.
UN VIEUX GRÉEMENT 
POUR SAINT QUAY PORTRIEUX.

Article publié le 17 août 2002 dans le Télégramme de Brest. 


La Jeanne est un ancien langoustier de 11,90 m du quartier maritime de Camaret, lancé en 1947 au chantier Belbéoc'h du Fret en Crozon. 
La ville de Saint-Quay-Portrieux dispose depuis hier de son vieux gréement : un authentique bateau du patrimoine qui a fait son entrée dans le port d'Armor sous les applaudissements du public.
La Jeanne, un ancien langoustier construit à Crozon et qui a toujours navigué à la pointe du Finistère, change tout à fait de port d'attache et quitte l'Océan pour la Manche. Ses anciens propriétaires, des particuliers qui en étaient les patrons depuis trente ans, l'ont accompagné dans ce voyage. A peine plus d'un mois après la décision prise par le conseil municipal, la commune de Saint-Quay concrétise donc son projet. Un bateau, avaient estimé le maire Gérard Lambotte et son équipe, constituerait une belle vitrine pour la commune, à la fois port de plaisance et station balnéaire. 
Après tout, le Val-André a bien sa Pauline et Saint-Brieuc son Grand-Léjon. 

Contre-courant ?
Certes, depuis leur mise à l'eau, la vague d'enthousiasme pour le patrimoine maritime est un peu retombée. De belles coques se dégradent lentement à Douarnenez, des bateaux comme le Saint-Guénolé de Lézardrieux et le Mad Atao de Paimpol sont mis en vente ou pourrissent au fond d'une vasière. D'autres, dont on avait cru l'exploitation commerciale possible, ne savent pas comment boucler leur budget. Et même le Chasse-Marée, instigateur de ce grand mouvement, ne va pas si bien... Mais Saint-Quay, avec son port d'Armor enfin au top après quelques années de misère, ne craint pas de prendre la vague à contre-courant. «Il n'est pas question d'utilisation commerciale», souligne Bertrand Burlot, premier adjoint. Très au fait des questions maritimes, il sait ce que coûte un NUC (navire à utilisation collective), tenu de disposer d'un capitaine et d'un matelot professionnels. 

Un équipage à former!!! 
La formule associative, moins exigeante, a été choisie. «Une association sera constituée dans les jours qui viennent et notre priorité sera de former un équipage. Nous disposons d'une longue liste de bénévoles prêts à s'investir», indiquent les élus. Naviguer n'est pas tout : l'entretien de bateau est une tâche plus ingrate, mais nécessaire. 
L'épouse du maire, elle-même, prendra place dans le bataillon des porteurs de pinceau... 

Un capital en 80 parts 
Pour l'acquisition, un pool de partenaires a été constitué. Le prix d'achat (61.000 €) a été divisé en 80 parts. La ville s'est engagée pour 26.000 €. Les partenaires, publics et privés (le syndicat mixte du port d'Armor, par exemple, a acheté cinq parts) disposent d'un droit d'embarquement. Le bateau participera aux nombreuses manifestations nautiques de la côte de Goëlo et d'ailleurs. 

Ancien langoustier de Camaret. 
La Jeanne est un ancien langoustier de 11,90 m du quartier maritime de Camaret, où il est toujours immatriculé. Il fut lancé au chantier Belbéoc'h du Fret (Crozon) en 1947 pour le compte du patron-pêcheur Auguste Drévillon, de Morgat. Motorisé et gréé en sloop à tapecul deux ans plus tard, il a pêché la coquille en rade de Brest avant d'être désarmé en 1968. Quatre ans plus tard, un couple, qui cherchait un bateau de croisière familiale, en a fait l'acquisition. 
Depuis une dizaine d'années, le bateau était basé à Douarnenez.


mercredi 6 septembre 2017

les 70 ans et + du Saint Quay ,6 septembre 2017

Avec quelques mois de retard, la commune s'apprête à fêter les 70 ans de la  mise à l'eau 
du vieux gréement "LE SAINT QUAY"
A ce propos je remets sur mon site le post que j'avais  publié en avril  2011.
Ce post  apportait des précisions sur sa construction et sur son mode d'achat par la municipalité en  2002.


Daniel Derrien le premier skipper du St Quay,votre serviteur à la barre et une gentille passagère.
 
Il est présenté aujourd'hui comme propriété de la ville, c'est vrai.
Mais on ne peut pas passer sous silence, 15 ans après son achat par la municipalité précédente, l'originalité de son financement.
Par une délibération du conseil municipal du 12 juillet 2002, G.Lambotte et son conseil ont estimé que l'achat de ce vieux gréement constituait une belle vitrine pour les deux ports et la station balnéaire de Saint Quay Portrieux.
Le Saint Quay, avant d'être immatriculé à Saint Brieuc , portait le nom "La jeanne ".
C'est un langoustier mis à l'eau en janvier 1947.
C'est une construction du chantier Victor Belbéo'ch du Fret dans le Finistère.
Il jauge 16.25 tonneaux pour 11.90 mètres de coque et 4.33 mètres de Maître Bau.
Il était gréé en cotre franc puis, une fois motorisé, en sloop à tape cul.
Après différents propriétaires, il est classé en 2éme catégorie plaisance en 1980 ( 10 passagers et 3 hommes d'équipage ).
Sa voilure tourne autour de 143 m².
Le montant de cet achat était de 61 000 € (400 000 Frs ) en 2002.
Pour cette acquisition, un pool de partenaires* a été constitué et le prix d'achat a été divisé en 80 parts. (une  part* =762.24 € ou 5 000 Frs)
La ville s'est engagée pour 17 000 € environ, les partenaires privés et publics ont réalisé un fonds de concours pour boucler ce budget .
Les participants à ce fonds de concours ont signé avec la ville une convention où la ville s'engage en contrepartie de leur contribution à un droit d'usage proportionnel aux parts achetées ( une journée en mer par an et par part souscrite ).
Cette convention a pris fin le 21 octobre 2012 et la commune, à cette date, est devenue réellement et totalement propriétaire du voilier.
On se rappelle qu'au cours de plusieurs conseils municipaux , des conseillers, dans le cadre de discussions assez vives, ont insisté sur le coût ... d'après eux ...excessif de l'entretien de ce vieux gréement .
Cela tenait à la fois de règlements de compte et de l'oubli de ce que représente cet ancien langoustier pour notre ville au passé connu pour ses goélettes pêchant à Terre-neuve ou en Islande.
Il n'est pas interdit de rappeler que pratiquement tous les ports bretons ont leurs vieux gréements, "La Pauline" à Dahouet", "Le grand Léjon" au Légué par exemple  en sont des exemples proches.
"Le SAINT QUAY" est l'un des fleurons de notre commune , il mérite toute l'attention de la municipalité , s'il y a des économies à faire , elles sont faciles à trouver, M le maire!!!
*Details du pool de partenaires: Cras, Rouxel, S.Salaün, Lambotte, Noel Le Graet parmi les et 35  autres  personnes ayant réalisé le fonds de concours.
Le jour de la célébration  des  70 ans du "Saint Quay" , il sera rejoint par d'autres vieux gréements comme "le grand Léjon"du Légué et comme "la Pauline" de Daouet"célébrée par une belle chanson de marins.
JOUNENT Michel.