Pages

dimanche 29 novembre 2015

Où va t'on ??? 29/11/2015

L'APPLICATION DE LA LOI NOTRe 
promulguée le 7 août 2015 porte les germes de la discorde au sein de  l'intercommunalité du Sudgoëlo.
Toutes les réalisations communes risquent de disparaître ou de se retrouver sans avenir dans  l'éventuelle fusion avec l'Agglo de Saint Brieuc.
La réorganisation du territoire, tel est le sens de cette Loi; elle oblige les  intercommunalités de moins de  15 000 habitants à fusionner avec une ou plusieurs Communautés  de Communes  mitoyennes.
Le Sudgoëlo était légèrement inférieur  à ce nombre minimum d'habitants.**
Les élus  ont eu 5 mois  pour   comprendre ce sujet ardu et le  temps pour eux  pour agir, pour informer  a été bien court.
Aujourd'hui,  à la veille de se  prononcer dans  leurs conseils  municipaux d'une  manière générale,  tous les élus , maires, conseillers départementaux  n'ont pas fait grand chose  pour informer et consulter leur population sur les conséquences à venir de  cette réorganisation  du territoire.
Notre maire s'en remets aux  résultats des audits en cours  pour se  prononcer.
Il  serait  étonnant  que l'audit commandé par l'Agglo de Saint Brieuc  ne  confirme pas  le choix de la fusion du Sudgoëlo avec l'agglo de Saint Brieuc.
Et que l'audit commandé par les trois intercommunalités mitoyennes du Goëlo ne  confirme pas  l'aspect judicieux des rapprochements entre Leff-communauté, Lanvollon-Plouha et le Sudgoëlo.
Qui choisira parmi ces deux études ???
Il y a une  forte chance, au train  où vont les choses,  que  l'avis du Préfet  prime dans  la réalisation de ce fameux  pâté  "dît d'alouette" à la proportion singulière d'un cheval et d'une alouette*.
Cette  Loi NOTRe qui devait être  le troisième volet des  Lois de décentralisation de  1982 conduit pour l'instant  à mettre les  populations  hors jeu .
A Saint Quay Portrieux, c'est le black-out total  sur  l'application de la Loi NOTRe.
Ce n'était pas  un café citoyen qu'il fallait faire sur cette affaire  mais  une  multitude de réunions de quartier  menées par les élus .
Que sont devenus  les élus Quinocéens ??? Ont-ils un avis???    Pensent-ils par eux même, un peu  , beaucoup ???  Ou le maire  pense-t-il  pour eux ???
La démocratie  est vraiment malade  à Saint Quay  et  les  lendemains  de cette  affaire marqueront  sensiblement  la suite  de cette mandature.
Sans  parler du scénario catastrophe  en cas d'application du projet préfectoral; des  élus des communes du Sudgoëlo ont déjà fait savoir qu'ils proposeraient  à leurs électeurs de rejoindre   Leff Communauté  et Plouha-Lanvollon.
Dans  une telle hypothèse, la commune de Saint Quay Portrieux  se retrouverait seule , isolée  et sans  mitoyenneté ; comme  je l'ai entendu au soir  de la réunion du collectif citoyen  à  Plourhan, notre commune  porterait alors  la vilaine appellation de "verrue "de la côte du Goëlo.
Verrue en opposition avec  "le Grain de beauté" que porte  la commune  de Binic.  
Cette hypothèse  n'est pas totalement  irréaliste tellement la dissension est virulente  parmi les élus communautaires  du Sudgëlo. 

JOUNENT Michel.

* alouette  le surnom à venir de notre ville si nous rejoignons le  cheval de trait  Saint Brieuc  et son endettement . 
** population de la Communauté de Communes du Sudgoëlo : 14 751 habitants en 2014

vendredi 27 novembre 2015

Pétition 27/11/2015



Au lendemain de la réunion publique du 26 novembre 2015 , à Plourhan.

Jacques DUMORTIER, 
ancien adjoint d'Etables sur mer propose à la signature  une  pétition.

Chers amis,

Suite au succès de la récente réunion publique organisée par le Collectif Citoyen du Sud Goëlo qui a souligné le danger de se voir imposer la fusion de la Communauté de Communes Sud Goëlo avec Saint-Brieuc Agglomération, la diffusion d'une pétition a été décidée à l'attention de Monsieur le Préfet des Côtes d'Armor et des Maires de nos six communes (Binic, Etables-sur-Mer, Plourhan, Lantic, Saint-Quay-Portrieux et Tréveneuc).
Cette pétition s'inscrit par conséquent en faveur d'une fusion consentie et cohérente de notre Communauté de Communes du Sud Goëlo avec celles de Leff Communauté et Lanvollon Plouha.
Le Préfet présentant sa carte définitive dès le 15 décembre, j'ai décidé de signer la pétition dès maintenant et vous invite à en faire de même en cliquant sur ce lien ou en le recopiant dans la barre de votre navigateur internet :


Pour plus d'information : https://ccsgblog.wordpress.com/

Je compte aussi sur vous pour diffuser à votre tour cette pétition à tous vos contacts du Sud Goëlo, bien amicalement.

Jacques DUMORTIER.

Commentaire de Michel JOUNENT:
Pour que cette  pétition soit efficace il faut beaucoup de signataires aussi   il n'est pas  inutile de rappeler le nombre suivant: 
12 219 électeurs inscrits  en 2015  sur  les six villes formant la C de C Sudgoëlo.

ça chauffe 27/11/2015

La Communauté de Communes du "Sudgoëlo"
est au bord de  l'implosion.
C'est du moins ce que m'inspire la réunion d'information organisée par un collectif citoyen à Plourhan , ce jeudi  26 novembre.
Parmi les 250 personnes présentes, il est intéressant de constater la  présence de  nombreux élus municipaux,*de cinq maires** de notre intercommunalité  et des  présidents des C de C  de Leff Communauté, de Lanvollon-Plouha et du Sudgoëlo.
De nombreux intervenants  ont échangé sur les deux possibilités de réorganiser les intercommunalités des Côtes d'Armor.
  • La solution  raisonnable imaginée  et construite par les élus communautaires des  communautés de communes de Leff-Communauté, de Lanvollon-Plouha et du Sudgoëlo .
  • La solution  du  Préfet rédigée à "la hache", aidée sans aucun doute par un certain nombre de notables briochins.
A l'évidence , l'ambiance de cette soirée d'information était hostile  à la solution préfectorale; trop  de choses  séparent notre C de C à la fois balnéaire et rurale  de l'urbanisme effréné de  l'agglo de Saint Brieuc.
Trop de choses élaborées au cours de nombreuses années par l'intercommunalité du  Sudgoélo risquent de disparaître; la fiscalité  dans tous  les domaines risque aussi  de flamber avec  l'absorption de notre intercommunalité  par l'agglo de Saint Brieuc;  de  plus, chacun, en consultant  les sites gouvernementaux sur  la situation des collectivités territoriales,  peut  constater  le montant pharamineux de l'endettement par  habitant  de Saint Brieuc et de ses communes  mitoyennes.  
Si demain une  majorité  unanime  ne se dégage pas  des votes des conseils  municipaux  désirant rejoindre Leff-Communauté et Plouha-Lanvollon, plusieurs  communes signalent déjà qu'elles veulent  se séparer  du Sudgoëlo.
Plusieurs maires ont dû entendre  leurs  oreilles siffler au cours de cette soirée d' information.
·     parce qu'au niveau de  leur population ils  n'ont pas fait grand  chose  pour les instruire des  problèmes  posés par la refonte des  intercommunalités .
·    parce que  les  maires de Paimpol,  de Plouha et de Saint Quay Portrieux jouent  un rôle relevant de la culture de soi  et pour des  motifs  bien incompréhensibles.
Les maires de Binic et d'Etables  ont laissé entendre que  leurs  conseils Municipaux sont divisés  sur la  marche  à suivre; le maire de Tréveneuc lui et son prédécesseur  n'ont pas caché leur hostilité à  la solution  préfectorale.
Le sentiment qui se dégage de cette soirée  d'information et de débats   est que la démocratie locale pour beaucoup est en recul.


JOUNENT Michel.
Hormis, trois élus  municipaux de la  minorité ,  les élus de la  majorité de Saint Quay Portrieux  brillaient par leur absence. 
**le maire de Saint Quay était absent.

jeudi 26 novembre 2015

perdre le nord pour 1 050 € 26/11/2015

LE MOULIN SAINT MICHEL 
est devenu propriété de  la commune  en 1971.
Cet achat s'est fait  à l'initiative du Député-maire de  l'époque Robert Richet.
Le moulin a connu sous  la direction de Gérard Lambotte (maire entre 2001et 2008) une profonde  réfection; la charpente , la toiture , la voilure ainsi  que  la rénovation du mécanisme de moulure et la mise en place des  meules.
L'association "les amis du moulin" menée  tambour battant par un meunier énergique "Maitre Henri "  donne  depuis  longtemps par  son ouverture au  public, par des mises en mouvement de ses ailes,  etc...  vie à ce patrimoine emblématique  de  la commune.
Dernièrement, suite à un sacré coup de vent, la girouette qui aide à l'orientation de la voilure s'est envolée , c'était bien embêtant.
La  municipalité actuelle face aux  suppliques répétées de maître Henri a fini par la remplacer.
Enfin, grâce à une entreprise Quinocéenne au coeur énorme, ce remplacement s'est fait gratuitement. Bravo !!!
Dans sa  volonté de bien faire,  la  municipalité a choisi un bien curieux ensemble  pour chapeauter  le toit du  moulin .
Une girouette surmontant les quatre  points cardinaux; le résultat est que  maintenant le  moulin Saint Michel se différencie des moulins voisins  par la chose suivante : les  points cardinaux changent selon  l'orientation de la voilure.
Là aussi transpire le slogan  du maire  "après  la transition  vient  l'ambition"  de faire.....   parler de soi et se faire remarquer .

JOUNENT Michel.


 PS : * on n 'a jamais vu sous  la girouette d'un voilier , l'installation des 4 points cardinaux.
Cet ensemble sur le toit du moulin a coûté 1 050 € , pour beaucoup moins  on pouvait obtenir une girouette de qualité.
la  photo de la girouette est de Héléne Guégan. 

mercredi 25 novembre 2015

Zorro est arrivé 25/11/2015

                              Le N° 67 de Saint Quay Portrieux Infos est paru...
"MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS "
Près de deux années séparent la  parution de ce numéro de celui paru en janvier 2014.
Certes en informations pratiques, le mensuel "le phare"a pris des couleurs tout en n'étant plus distribué automatiquement dans  les boites aux lettres des Quinocéens.
Dans ce numéro 67, on peut lire que ce  périodique passera d'une  publication semestrielle  à une  parution trimestrielle.
Décidément, au niveau  de la communication,  le maire, directeur de  la  publication, a sans doute raison  en affirmant  que notre ville est tournée vers l'avenir*;  celui  à l'évidence  de faire beaucoup d'annonces , de communication et pour l'instant pas beaucoup de mises en route des  projets annoncés dans le  programme pour gagner la  municipalité.
Petite remarque assassine , page  7  portant sur les finances, la photo mise en page est mal repérée; il ne s'agit pas de la grève de Fonteny mais d'une petite grève située au bas de  la rue de  la source.
L'erreur en revient peut-être  à des personnes nouvelles dans la municipalité  et connaissant peu les rivages  de la commune .
On peut regretter dans ce  numéro que la voix de la  minorité soit absente; ce n'est pas  la  marque d'une grande confiance de  la majorité  et surtout au niveau  de  la démocratie,  on peut faire  mieux.
Enfin sur  l'édito du maire, nous faire  le coup de  l'héritage me fait sourire; ce n'était quand  même pas  le désert des Tartares que  la nouvelle équipe a trouvé en prenant les manettes de la municipalité.

JOUNENT Michel.
  * "tournée vers l'avenir", c'est le slogan employé  par tous les nouveaux Maires lors de  leurs  prises de fonction .
Commentaire de Noël Rocquevert:
" Tout est dit dans l'édito du magazine, on peut lire juste en dessous de la photo du premier magistrat: Après la transition vient l'ambition, les Quinocéens avertis ont bien compris l'allusion, Monsieur Le Maire ne parlait pas de la commune, mais de ....lui évidemment! 
Alors, à votre avis, quelle est la suite?"
Commentaire de Morice  Bernard:
La grève dont tu ne donnes pas le nom s'appelle la "Grève de la Fontaine Saint Quay"
Elle est limitée au Sud par la Pointe du Celtic , et au Nord par la Pointe de la Roche es Brebis (prononcer "Berbis")

mardi 24 novembre 2015

interrogations ??? 24/11/2015

AU NIVEAU MUNICIPAL

On est toujours dans  le vague et le brouillard  quant  à la  position  du maire  sur  plusieurs  problèmes:
  • la modification de  l'intercommunalité.
  • les  possibilités de fusion avec les communes  limitrophes.
La réunion  d'information proposée par un collectif de citoyens  est plus que jamais d'actualité.
Pour rappel , elle se tiendra
à 20 heures, le jeudi  26 novembre 2015
à la salle des  fêtes de Plourhan.
Il existe aussi un autre sujet d'actualité où  j'aimerais bien connaître  le  positionnement du  maire, c'est celui des élections régionales en Bretagne  des  6 et  13 décembre 2015.
Notre maire est dirigeant national du parti de l' UDI ainsi que  son collègue de Paimpol.
Ils se sont faits élire dans  une alliance avec la droite comme conseillers départementaux.
Depuis quelques  mois,  ces deux dirigeants  ont mis un bémol dans  leur relation avec la droite.
Mieux,  il m'a semblé que  le maire de Paimpol  penche vers  le succès du candidat socialiste .
Dans la  mesure  où le  maire affiche  clairement son engagement  politique, qu'il le fasse aussi  pour ces élections  régionales.
Il y a pas mal d'adultes  à Saint Quay Portrieux .
A moins  qu'il attende le résultat du vote  pour  nous dire  sa  préférence  politique  comme tout bon centriste .


JOUNENT Michel.

Quinocéens ,à votre bon coeur 24/11/2015




En consultant le  portail de  l'Etat au service des collectivités , 
sur l'encours  de la dette  au 31/12/ 2014.

Il n'est point nécessaire d'être diplômé de  l'ENA , de Math sup ou d'un lycée huppé de Paris  pour comprendre que  l'opération qui vise  à nous fusionner  dans  une grande  intercommunalité avec Saint Brieuc Agglo a  pour but  de diminuer, par  un nombre d'habitants accru, le  poids de  l'endettement par habitants .
Sur ce  portail gouvernemental les données sont factuelles  et ne conduisent pas  à porter  un jugement de valeur sur  la  manière dont est gérée la  Préfecture des Côtes d'Armor .
La gestion d'une ville de près de 50  000 habitants est complexe  mais ce qui est évident , c'est qu'elle est globalement et  lourdement endettée.

Intercommunalité.
(GFP )*
Nombre d'habitants
 Montant  de la dette
Dette par habitant
Sudgoêlo.
14 751.
3 230 000 €  
219 €
Lanvollon-Plouha.
16 574.
4 156 000 €
251 €
Leff-Communauté.
14 567.
4 069 000 €
279 €
Saint Brieuc Agglo.**
119 393.
102 394 000 €
858 €
Centre Armor Puissance 4
8 441.
1 556 000 €
184 €
Quintin Communauté
11 437.
626 000 €
55 €

L'endettement actuel du projet de fusion concocté par le Préfet des quatre  intercommunalités (Sudgoëlo,St Brieuc Agglo,centre Armor puissance 4, Quintin Communauté  )  est de 3 230 +102 394 +1 556 + 626 = 107 806 K euros  pour 154 022 habitants  soit 699 € par habitants.
En 2014, l'endettement  pour l'agglo de Saint Brieuc était  de 858 € par habitant.
Pour la fusion proposée par les  présidents du Sudgoëlo , de  Leff communauté et de Lanvollon-Plouha  l'endettement total  de ces  3 intercommunalités est de  3 230 + 4 156 +4 069= 11 455 K euros pour 45 892 habitants  soit 250  € par  habitants .
Le  projet du Préfet  soulage l'agglo de Saint Brieuc  de  près de  150 € par habitant , le contre-projet  stabilise  l'endettement  par habitant:
219 € pour le Sudgoëlo, 251 € pour Lanvollon-Plouha  et 279€ pour Leff Communauté.
OUI, d'une façon générale  à un système de  péréquation entre  les villes au niveau social et économique différents,  mais  NON, dans  un premier temps,  à l'alliance avec des villes  à la gestion discutable comme Saint Brieuc.
L'exemple de  la réalisation des Champs, galerie marchande au fonctionnement chaotique,  le naufrage  commercial de la rue Saint Guillaume et l'abandon du quartier de la gare en sont  hélas l'expression  d'une  gestion discutable.
JOUNENT Michel.

.
GFP :  Groupement  à Fiscalité Propre.
** ex- Cabri

lundi 23 novembre 2015

au bord de la mer 23/11/2015

En 1925, les  plages de Saint Quay Portrieux avaient tout d'un immense terrain de camping.  
DU CÔTÉ DE LA GRÈVE NOIRE , 
ils avaient, chose originale des  cabines de  plage montées sur  pilotis.
Cabines en bois , abris en toile et tout un tas de bazar donnait au bord  de mer un aspect anarchique bien en phase avec les années folles des lendemains de la grande guerre.
Ensuite, le maire  de l'époque Alfred Delpierre a  mis  de  l'ordre et fait disparaître cette espèce de Smala en faisant tracer  un sentier côtier agréable et en le sécurisant par les fameuses barrières portant son nom.
Aujourd'hui, l'anarchie du bord de mer est le fait des camping cars , encore combien d'années  pour remédier  à ce sans gène  permanent???

JOUNENT Michel.   

dimanche 22 novembre 2015

3615 Terrorisss 22/11/2015



SUR MON BILLET
aujourd'hui , je n'étalerai pas mes connaissances sur  le nombre de munitions  utilisées par les terroristes à Saint Denis.
Je n'indiquerai pas non plus la  puissance de tirs du fusil d'assaut AK 47, pas  plus que   je n'indiquerai  l'adresse de l'armurier où trouver  les  munitions de cette arme redoutable.
Je  laisse cela  à celui qui fait l'apologie de Daech en publiant un de ses communiqués de meurtres et celui qui connaît tous les secrets de  la lune grâce à son appareil-photo magique.
Mais  dans ces temps d'anxiété  largement  promus par les chaînes de TV d'information en continue,  j'ai trouvé une vraie  analyse  comportementale qui conduit certains à devenir des terroristes.


Oui, il faut continuer à vivre normalement et  il faut, par  le  pied de nez  que  représente   la vidéo que  je diffuse, prouver que nous n'avons pas peur de ces  dingues .

JOUNENT Michel

samedi 21 novembre 2015

vous avez dit "quorum" 21/11/2015

CONSEIL MUNICIPAL DU 20 NOVEMBRE.

Devant une  petite assistance, le conseil municipal à l'ordre du jour purement technique, n'a duré qu'une  petite heure.
Il a commencé par une  minute de silence  à la  mémoire des  malheureuses victimes de la  barbarie à Paris.
C' était plus que  normal.
Ce qui l'était moins dans un tout autre registre , c'est de faire  le constat  que, sans la  présence des élus de la  minorité,  le quorum* pour  tenir  le  conseil municipal n'était pas atteint.
Cette situation est quand  même singulière; avoir  une équipe  autour du maire  aussi solidaire, mue  par la volonté d'agir,  aux compétences nécessaires pour gérer la commune, qui s'étiole  déjà au bout de  20 mois aux affaires .
Il parait que tout est réglé dans  les commissions; on se demandera  bientôt à quoi sert la tenue des conseils  municipaux tellement  l'apathie parmi les  présents semble prendre  le pas .
En fin de conseil, le maire s'est montré tranchant; on ne peut  pas avoir d'avis sérieux sur les  projets des futurs intercommunalités, on manque de chiffres, d'évaluations et de  projections .
Autrement dit,  notre maire  pense à la  place  des Quinocéens dubitatifs  sur la fusion avec  l'agglo de Saint Brieuc;  lui a le droit de laisser entendre, par l'intermédiaire de son conseiller municipal délégué, que son penchant  a toujours été de rejoindre  le  pays de saint Brieuc  et  lui, le  maire,  a le droit d'évoquer dans  la  presse  le  projet de former  une super  agglo autour de Saint Brieuc entre Brest et Rennes.
Bref, on en connaîtra  plus  le  3 décembre,  si les conseillers  municipaux détenteurs des résultats des audits lancés par le Président de la C de C du Sudgoëlo veulent bien renseigner  leurs électeurs.
Ce n'est  pas gagné.
Pour terminer ce conseil municipal, une information fournie par le Préfet a transpiré; il y aurait une trentaine de personnes  fichées "S" dans  le département  Côtes d'Armor.  


JOUNENT Michel.

* à ce conseil , 14 élus  présents dont  3 de la  minorité; le quorum est de 12 élus. 

la vérité vraie 21/11/2015


LES POINTS SUR LES I ET LES BARRES AUX T
par  l'ex-juge anti terroriste
Marc Trévidic.
"Plus largement , la France  n'est pas crédible dans ses relations avec  l'Arabie saoudite.
Nous le savons  très bien  que ce  pays du Golfe a versé le poison dans  le verre par la diffusion du wahhabisme.
Les attentats de Paris en sont l'un des résultats. "

Ce juge spécialisé a quitté son poste  suite  à une décision administrative qui indique que  l'on ne peut pas occuper un  poste de ce niveau plus de  dix annèes de suite , 
il est maintenant au TGI de Lille.

JOUNENT Michel.

vendredi 20 novembre 2015

la démocratie locale 20/11/2015

Un collectif de citoyens refuse  de rejoindre
l' AGGLOMÉRATION BRIOCHINE.
Ces citoyens du Sudgoëlo  contestent le projet préfectoral,  celui de fusionner la C de C Sudgoëlo , dans  le cadre de la Loi NOTRe avec  Saint Brieuc Agglo.
Ils soulignent aussi le peu d'information  reçue de  la part de  leurs élus sur un sujet particulièrement important qui touche en particulier les fiscalités locales .
C'est le cas à Saint Quay Portrieux, notre maire est très silencieux sur cette fusion imposée, quant aux élus il faudrait déjà pouvoir en   rencontrer un  pour connaître son  avis , ils ont  tous disparu de  la circulation.
La communication municipale bat son plein sur tout  et sur rien mais  pour ce qui concerne la fusion des  intercommunalités, c'est un vide abyssal.
Les seules  choses que nous savons,  sont celles  que nous trouvons dans  la presse.
Le collectif des citoyens fort de constater  ces  lacunes et de cette façon antidémocratique  de faire dans  "le dos" des population  invite  ces dernières  à une réunion publique  d'information  :
à 20 heures , le jeudi 26 novembre 2015. 
à la salle des fêtes de Plourhan.
Le temps est compté pour comprendre et combattre  cette fusion  qui va à l'encontre d'un minimum de bon sens.

JOUNENT Michel.

Commentaire du DUKE:
De toute façon, le Sieur Simelière ne se positionnera jamais. On le sait l'avis du peuple va à l'encontre de son ambition de fusionner avec l'agglo Briochine. Il n'a que faire de l'augmentation fiscale des ménages et des entreprises. De la perte des services que la CDC Sud-Goelo a développé, il revendique l'attractivité commerciale de Saint-Brieuc..... l'attractivité touristique de Saint-Brieuc...... Ses commerces florissants, son port du Légué..... Son nouvel hôpital privé.... Çà, c'est encore une belle arnaque, un hôpital c'est public, ces dirigeants n'ont pas le courage d'appeler l'objet de leur business, clinique.... Cela prouve leur état d'esprit, on flingue le service public pour se faire des couilles en or sur le dos des miséreux et de la sécu, cela revient au même, le contribuable paye. Bref, le baron du bistouri, se trace une voie royale sur le dos des habitants du Sud-oelo, administrés dont il n'aura que faire quand il aura accédé aux fonctions qui lui hantent l'esprit. Toujours est-il que d'après mes sources le Sieur lors du conseil communautaire de la communauté de communes de lundi dernier, a mis dans l'embarras le président Loic Raoult, qui a du annuler une délibération que Mr Simelière devait présenter.
Il n'a pas été en capacité de le faire car, à l'opposé des autres vice-présidents travaillant leurs dossiers, Mr Simelière n' a pas pu expliquer les tenants et aboutissants de la délibération, ne comprenant pas ce qu'il était en train d'exposer. C'était parait-il très pathétique. Le problème est récurant , le Sieur n'a apparemment jamais mis les mains dans le cambouis, il ne connait pas ses dossiers. Pour preuve, Bruno Joncour, maire de Saint-Brieuc ne lui a jamais proposé une nouvelle collaboration, malgré les appels du baron. Il a été remercié de la direction départementale de l'UDI, faute de travail. Ceci explique peut-être pourquoi Mme Guignard maintenue sur la liste de Mr Le Fur lui en veut particulièrement. Nous verrons l'avenir du baron du bistouri après les élections régionales, ou son engagement sera étudié à la loupe par le président Mr Cadec président du conseil départemental, proche de Mr Le Fur et dont le 1er vice président n'est autre que Thibault Guignard neveu de Mme Guignard, elle même vice présidente du conseil départemental. Affaire à suivre....... 

à la tienne 20/11/2015

Juste  un pti moment de rigolade,
DANS CE MONDE DE BRUTES ET DE FANATIQUES...
D' Hanoï, mon correspondant globe-trotter  m'adresse  une curieuse publicité*.
Elle démontre que  les  publicistes  locaux sont facétieux et près à tout  pour obtenir la vente maximum  de la  "flotte" locale.
Et toujours en verve mon ami voyageur  Octave,  n' a pu s'empêcher cette  petite saillie. 
 "Curieuse appellation pour cette eau de source vietnamienne. 
Pas étonnant que d'aucuns préfèrent le vin d'ici à l'eau de là".
JOUNENT Michel.
* c'est plus qu'une publicité, il s'agit d'une bonbonne de 5 gallons d'eau de source, elle est en vente dans toutes  les épiceries d'Hanoî et peut-être même à Luang Prabang au Laos voisin.

jeudi 19 novembre 2015

façon puzzle. 19/11/2015

AU 8 DE LA RUE DU CORBILLON À SAINT DENIS,  
plus  la  peine de  poursuivre les barbares dans les chiottes pour les buter, le RAID et la BRI ont fait ce qu'il fallait pour débarrasser le pays  de ces nuisibles.
Bravo aux forces de  police qui ont fait descendre d'un étage le squat leur servant de cache, en détruisant au passage  les chiottes,  et qui ont ramené ces bandits à la forme macabre d'un puzzle.
A l'évidence,  il y aura sans doute  du boulot pour connaître  l'identité de ces  fous de ... quel Dieu!!!

JOUNENT Michel.

mercredi 18 novembre 2015

il faut les buter 18/11/2015

Maintenant qu'une large coalition se réalise entre 
 MOSCOU, PARIS ET WASHINGTON .
Il est grand temps de réaliser   les propos de W. POUTINE qui disait en  1999. 
Il faut les buter (les terroristes, aujourd'hui de Daesh) jusque dans  les chiottes.   



C'est le seul moyen face à ce fléau sans nom aujourd'hui pour que vive notre République française 
République laïque , ouverte au monde  et digne continuatrice du siècle des lumières.
JOUNENT Michel.
Commentaire de Forest Jean Michel:
Il est plus que temps de considérer les Russes comme des alliés. 

brave bête 18/11/2015

MORTE POUR LA FRANCE...


Lors de  l'intervention préventive des forces de  police, ce  matin  à Saint Denis (93 200 ), 
le chien-policier, "la chienne Diésel" est morte  suite  à l'explosion insensée d'une kamikaze.
Brave et valeureuse  bête et malheureux maître.

JOUNENT Michel.

le bourreau et la victime 17/11/2015

FAUT-IL AVOIR PEUR DES CYBER-DJIHADISTES !!!
Des pirates informatiques se réclamant de Daesh  multiplient leurs interventions sur le Web.
Les  mouvements terroristes utilisent sans retenue le net , ils font connaître  le résultat de leurs hideuses actions, de leurs crimes par  la tenue de sites, par des communiqués, par des vidéos.
Il ne s'agit pas de faire  l'autruche sur l'activité de ces barbares , ces individus sont à la fois  la résurgence des temps moyenâgeux  et l'expression  des temps modernes  en se servant de  l'Internet  pour faire passer  leur  ignoble propagande meurtrière.
Tout le  monde  peut consulter des sites nauséabonds, tout le  monde  peut connaître des sites scandaleux utilisant des  enfants ou la traite des femmes  mais  personne n'est obligé d'en faire  la publicité.
Je suis choqué sous  prétexte que des  informations circulent déjà sur le net , celles triomphantes de Daesh par exemple  se vantant des  massacres perpétrés à Paris, de  les voir accessibles sur le site d'un  conseiller  municipal délégué aux relations  publiques du conseil municipal de Saint Quay Portrieux.
On ne  peut pas à la fois  commémorer la mémoire devant  l'Hotel de ville des  malheureuses victimes assassinées  à Paris  et publier le communiqué de victoire de Daesh.
Cette  pratique est malsaine et dénote un dérangement intellectuel , toutes  les  informations ne se valent pas  un jour de deuil.

JOUNENT Michel, Oui je suis  inquiét par certain de leurs relais.

Commentaire de Forest Jean Michel:
Les Anonymous ont promis de s'attaquer aux sites Jihadistes et aux sites qui relaient leurs informations