Pages

dimanche 30 mars 2014

on tourne la page 30/03/2014

Après le succès de la  liste du  Docteur Simeliere aux municipales,

ce n'est pas seulement le temps de  l'arrivée d'une équipe  nouvelle, c'est le temps d'un  monceau de  promesses  à voir se  réaliser.
Les  jours, les  mois et les années à venir  nous rassurerons ou pas sur la qualité et la sincérité du programme présenté  aux Quinocéens.
Mais ce soir 30 mars 2014, l'annonce est  maintenant officielle, on  ne verra  plus  M Blanc  aux affaires  municipales  et c'est pour  moi la vraie et la seule bonne nouvelle.
M Blanc  va  pouvoir  reprendre  ses entreprises philanthropiques et s'éviter les  pénibles voyages hebdomadaires à partir de  la Capitale vers le  pays des  ingrats.
Pour ce second tour, il y a eu  5 électeurs de  moins et 2046 votants sur  3037 inscrits.
21 suffrages blancs et nuls supplémentaires avec un total de 89 votes  blancs et nuls.
27  suffrages exprimés en  moins  et 1957 votants finalement  exprimés.
Le docteur Simeliere  (UDI)  est élu avec 1064 voix et 302 voix de  plus que sur le premier tour, sa  liste remporte  18 sièges  au Conseil  Municipal et 5 élus  à la Communauté de Communes.
Isabelle Quéré obtient 526 voix, sa  liste aura 3 sièges au conseil Municipal  et  1 siège à la Communauté de Communes.
Georges Brezellec  rassemble 367 voix et sa  liste aura  2  sièges au Conseil Municipal.
Le pourcentage  à prendre en compte pour  mesurer  le succès réel du Docteur Simeliere  est celui  du nombre de voix obtenues sur les  inscrits :

1064/3037  soit 35.03 %


Ce  n'est pas folichon!!!





Le page triste de cette soirée est la  mise sur la touche de  la vie politique  locale  de ces deux voyageurs et amis .


JOUNENT Michel ,lanceur d'alerte.


vendredi 28 mars 2014

748 voix 28/03/2014

COMPARAISON N' EST PAS RAISON!!!
Il n'empêche  que  le score obtenu au premier tour  par le candidat Simeliere est d'une grande faiblesse.
Il y a bien sûr à prendre en compte la  présence de  cinq candidatures.
Il y a aussi, à l'image du pays, l'abaissement significatif du nombre de suffrages  exprimés.
Si je compare  mon score en septembre  2012 ( 748 voix) qui  m' a permis de devenir conseiller municipal à celui du docteur dans  un mode de scrutin où l'on pouvait encore  rayer et panacher  des noms sur  les listes, l'écart est très faible.
Je constate aussi  que  la  moyenne des 7 élus était de  759 voix ; la liste  du docteur a  obtenu 762 voix.
Autre  hardiesse dans  la comparaison: en septembre  2012, il y avait  2931 inscrits et 1306 suffrages exprimés; en mars 2014, sur les 3037 inscrits, seulement 1984 électeurs ont exprimé un vote.
Autrement dit sans  tambour ni trompette , sans dépense excessive d'argent et sans fanfaronnade, les 7 élus de  la  liste "Pour Saint Quay Portrieux"ont fait aussi bien que la liste du docteur avec seulement la  moitié du corps électoral.
Voilà à quoi  ont conduit les six années de la gestion  de M Blanc ,une population divisée, des fausses querelles entre les Quinocéens , des compétences  laissées sur le bord du chemin et l'abandon dimanche des rênes de la ville à un "sauveur suprême".
Après un Préfet, un financier  international et maintenant un Docteur-chirurgien , le temps de rêver  est de retour ... attention au réveil!!!


JOUNENT Michel.

jeudi 27 mars 2014

battu et sonné 28/03/2014








LE DÉPIT  D' UN BATTU A PLATE COUTURE!!!
On savait que  l'élégance  n'était pas  le  point fort du maire sortant et sorti.
Sur son blog, il s'est encore  livré à de petites bassesses.
En essayant de faire croire que le libellé de la liste de Fréderic Pichon "Saint Quay Portrieux d'abord" pouvait être assimilé à un slogan de  l'extrême droite*  est ignoble.
Réitérer  que  je suis un bloggeur condamné pour diffamation est faux; le jugement en appel  sera rendu le  23 avril 2014 et dans le  cas d'un jugement défavorable,  il existe  pour moi  un recours, celui de m'adresser à la Cour Européenne des Droits de l'Homme et je  le ferai.
Enfin  M Blanc s'en prend  à sa  plus  fidèle colistière.... Mme Quéré.
Il suggère qu'elle veut mettre  les non Quinocéens ...dehors.
Comme M Blanc  ne fait plus dans  la dentelle à la veille de faire ses valises et de disperser ses archives, il dénonce la candidate se  présentant au second  tour  de  la  manière suivante toujours en lien avec  l'affirmation de  mettre  les non Quinocéens dehors.
"ces étranges propos émanent d'une candidate de gauche, proche  du PS , mais non encartée, ouf...qui prône la solidarité, la  promotion du bien social, le bien vivre ensemble, la sérénité..."
C'était bien la  peine,  le  31 octobre 2012, lors de  l'annonce de sa démission d'adjointe  à la culture, qu'elle s'adresse au maire en lui disant "mon cher Dominique", le cirage de  pompe  ne  paie  plus.
Avec un peu de jugeote  et surtout à l'écoute  de ses concitoyens, M Blanc aurait pu éviter  de se représenter.
Les 259 voix obtenues sur  1984 votants l'ont fait descendre de sa tour d'ivoire et confirmer que les  Quinocéens n'aiment pas  ceux qui foulent aux pieds la démocratie.
Il déclare que l'air lui  est devenu irrespirable  à Saint Quay Portrieux, pendant six années, il l'est devenu pour  la  très grande  majorité des Quinocéens.
Dans  son communiqué de  presse indiquant qu'il jette  l'éponge,  il fait clairement du Docteur Simeliere son dauphin, rien d'étonnant; beaucoup de choses les rassemblent et peu de choses  les séparent.

JOUNENT Michel.

* du Bruhat dans  le texte . 

Commentaire de M Forest Jean Michel:
Avant d'aller aux urnes et de déposer leur bulletin les quinocéens feraient bien de lire ou relire UBU ROI d'Alfred Jarry et particulièrement la scène 2 de l'acte 3, celle qui commence ainsi :
PERE UBU : Apportez la caisse à Nobles et le crochet à Nobles et le couteau à Nobles et le bouquin à Nobles ! Ensuite faites avancer les Nobles. 

la fibre optique à St Quay 27/03/2014


LA RÉALITÉ LOCALE SUR
LE TRÈS HAUT DÉBIT !!!


Etudes et  informations concernant la Communauté de Communes du "Sudgoélo".

JOUNENT Michel.

mercredi 26 mars 2014

il faut choisir 26/03/2014





POUR QUE VIVE UNE OPPOSITION AU CONSEIL MUNICIPAL!!!




C'est la  première fois de l' Histoire de Saint Quay Portrieux que  le  prochain Maire,  pour se faire élire, doit affronter un second tour.
Dans son  communiqué de sortie, M Blanc, une nouvelle fois interprète la réalité  des six années de la vie  municipale.
A l'en croire , il ne porte aucune responsabilité dans ce qui restera sans doute le mandat le  plus  pitoyable  de  l'histoire de la ville.
Je ne vais pas reprendre  point par point  ce qui a fait les choux gras de la presse  locale et régionale.
Je  m'arrête cependant sur deux moments forts du mandat de M Blanc:
·    l'embauche au sein du cabinet du maire au mois de  juin 2008, sous  l'impulsion de la maire-adjointe Mme Quéré, d'un cadre à la communication; cette embauche, par son coût excessif  et par son absence de concertation avec les autres  membres du conseil municipal, a été le ferment du désordre et des six premières démissions de  l'assemblée municipale.
·   l'élection complémentaire de septembre 2012, voulue par le  maire  ayant tournée à son désavantage, a conduit M Blanc à maltraité la démocratie ; mis  en minorité absolue, il a  plongé le conseil dans un conflit permanent: mépris des  nouveaux élus, manœuvres  pour opposer les élus entre eux, refus  de  partager les responsabilités pour diriger  la commune, des absences physiques de plus en  plus nombreuses de  la  maison commune avec en plus  la cessation de tous contacts avec ses collègues  du conseil.
Deux moments forts qui auraient dû, avec  ce qu'ils  ont produit de désastreux chez les Quinocéens, conduire M Blanc à s'abstenir  de se  présenter aux élections municipales 2014 de notre ville.
Enfermé  dans son bureau quand il est présent à Saint Quay, coupé de  la  population, n'ayant plus que M Tanon !!! pour l'accompagner dans son ultime tour de  piste, M Blanc ne  laissera  pas un grand  souvenir.
Du   premier tour des  municipales, il y a deux choses à retenir:
·    une abstention record avec par rapport à 2008 + 7.32%.
·   le risque  important de voir  un maire élu  ne dépassant pas les  50% des suffrages exprimés.
Le docteur Simeliere n'a pas  lésiné sur les  moyens pour gagner la  mairie et pourtant, au soir du 23 mars 2012, il n'a recueilli  que  25 %  des voix des  inscrits et 61.59 % des Quinocéens n'ont pas voté  pour sa  liste.
Liste entre  parenthèse  pas complètement nouvelle  comme  les autres  listes, elle comporte  un sortant de  la  liste de M Blanc.
Hier encore,  le docteur Simeliere déclamait sa flamme  pour la ville de Saint Brieuc; aujourd'hui, il affirme connaître  tous les arcanes de la ville de Saint Quay; dans  la communication, il est bon, comme  le dit M Blanc, mais  pour le reste  cela reste à démontrer.
En bien des  points  il ressemble au maire sortant; hier on avait les  promesses d'une  liste"Autrement" qui allait  soustraire  la ville de sa  morosité; aujourd'hui, avec le temps d'une équipe nouvelle, c'est le beau temps affiché pour tous les  jours , ce sont les  marées à heure fixe, un théâtre dans  une chapelle, la culture  à la  louche et une  ligne bleue pour découvrir les charmes de  la ville .
Il faut une  opposition dans le  prochain conseil, clairement affichée; sans opposition, la démocratie fonctionne  à cloche pied.
Il faut, dans  le  prochain conseil municipal,  des élus connaissant les  sujets cruciaux; on ne fera croire  à personne qu'une équipe nouvelle sera opérationnelle très rapidement  et des dossiers  ont des dates butoirs pour être réglés.
Dans  les mandatures  précédentes, on retrouvait à chaque fois des élus ayant eu  une  expérience dans de précédents conseils à Saint Quay.
J'ai souvent bataillé avec  Georges Brezellec et critiqué ses choix stratégiques; une fois élu, j'ai regretté vivement  qu'il ait voté en 2013 la confiance à M Blanc en votant le budget  primitif.
Élu en 2012, j'ai constaté que  la vie au sein du conseil sous la direction et les  manœuvres de M Blanc allaient bien au-delà de  mon imagination.
J'ai constaté aussi que sur  plusieurs dossiers importants: DSP Casino, usine d'épuration des eaux usées, aménagement du port d'Armor, l'installation de la base de maintenance des éoliennes  marines, l'implication de la Communauté de Communes sur le devenir de  la commune, etc... G Brezellec maîtrisait l'ensemble des données.
Mes écrits sur  mon blog sont là pour  témoigner de  tout ce que  j'ai pensé du sauvetage par G Brezellec  à plusieurs reprises du maire  et je ne retranche rien .
Dimanche, il faudra, au nom de  la démocratie, constituer une  opposition résolue,  en votant pour la  liste de G Brezellec,  ce sera  possible.

JOUNENT Michel.

lundi 24 mars 2014

entre les 2 tours 24/03/2014

QUELQUES REMARQUES SUR LE PREMIER TOUR DES MUNICIPALES A SAINT QUAY PORTRIEUX.

Dans  une ville où les effets de  la crise économique ne sont pas particulièrement visibles, où les antagonismes  partisans sont imperceptibles, la ville se situe  à droite de  l'échiquier  politique et le restera; la vie au quotidien reste  tranquille et le charme de la station balnéaire  demeure entier quelque soit la saison.
Il est navrant de  constater qu'un tiers de l'électorat a préféré la  pêche  à la  ligne plutôt que  de remplir son rôle de citoyen.
Dans  un pays  démocratique, c'est désolant et particulièrement inquiétant.
Les  populations sont de  plus en  plus  désabusées; depuis  1977, la  participation nationale aux élections  municipales est en baisse régulière.
Cela  pose la question de  l'activité des collectivités territoriales en direction de leur population.
Notre  ville a connu une sérieuse dérive avec  le maire sortant, on ne  peut pas diriger  une commune en étant en  permanence minoritaire  dans son conseil.
Certes, le maire M Blanc, avec  un certain doigté,  s'est sorti de situations complexes, il  s'est surtout  accordé beaucoup de  pouvoir  en délégant de  moins en moins .
Une direction municipale, c'est le fruit de  l'activité de tous les  membres du conseil,  qu'ils soient de  la partie  majoritaire  ou minoritaire en recevant le  même degré d'informations.
Mon blog " Le blog de Michel",   durant une  bonne  partie du mandat dirigé par M Blanc, a apporté à la connaissance des Quinocéens une  multitude  d'informations sur la vie  municipale.
Il a contribué aussi à faire redescendre de son  piédestal un maire  imbu  de sa  personne, autoritaire et trop souvent absent de la commune.
Le résultat  de ce  premier tour et le sort réservé à M Blanc me va  bien , j'ai un peu l'impression, par mes écrits, d'avoir participé à son impopularité.
Battu déjà lors de l'élection complémentaire de  2012 voulue par lui , M Blanc, en ne  récoltant que  259 voix sur  1984 suffrages exprimés, subit de  plein fouet un revers sévère; les Quinocéens  ne veulent plus de  lui à la direction municipale
L'entendra t-il pour le second tour??? Il a  perdu 922 voix par rapport à l'élection de  2008.
Au niveau de la Communauté de Communes, le docteur Simeliere  avait pris contact avec les candidats opposés aux maires sortants de Plourhan, Binic et Etables sur mer; sans-doute  pensait-t-il avancer ses  pions  dans cette collectivité territoriale  pour demain  y jouer un rôle premier???
Il n'en sera  rien; la victoire des maires sortants conduira au maintien  de  la direction actuelle  du Sudgoélo.
Autrement dit, il y a de fortes chances  que le travail en bonne entente des élus au sein  de cette assemblée ne  le soit plus  et que  les rapports entre  la  majorité de la C de C  et les élus de Saint Quay avec  leur  nouveau maire retournent aux conflits.
Le retour à une vie compliquée au sein de la C de C aura des conséquences  sur le nouveau rôle que doit jouer le Sudgoélo en direction de notre commune comme par exemple: un PLU communautaire ou la reconstruction de l'école de musique.
Le passage de M Blanc à la tête de  la commune laissera  pour  longtemps un mauvais souvenir...  Il a divisé les Quinocéens entre eux et la  manifestation de cette division par la  présence de 5 listes  pour un électorat de 3 037 personnes en est la  marque  la  plus  pénible.
Attention, la situation  de notre commune est  devenue  infernale; comme  un train peut en cacher  un autre quand  on traverse  les voies ferrées ,un mauvais maire  peut être remplacé par un autre du même acabit, portant potentiellement les mêmes travers comportementaux.


JOUNENT Michel,  webmaster d'un site portant sur  l'actualité quinocéenne, à la fois  partisan  et ne  revendiquant pas  l'objectivité.

Commentaire de M Forest Jean Michel:
L'abstention au niveau nationale ainsi que le vote Front National me rappellent ce que disait Bertolt Brecht :" Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde"

dimanche 23 mars 2014

premier tour des municipales 23/03/2014


Un premier tour aux allures de la  BEREZINA pour M BLANC!!!
Elu en  2008 au premier tour avec  1181 voix , il n'en récolte que 259 ce soir.
Le  plus inquiétant pour la démocratie , c'est le nombre des abstentions.
En  2008, sur  2990 inscrits, 2238 quinocéens  avaient déposé  leur bulletin dans  les urnes; ce  dimanche  23 mars,  sur  3037 inscrits, 2051 électeurs de Saint Quay ont voté, soit 67.5%.
Le résultat de ce  premier tour est sans appel sur le  mandat de M Blanc.
En septembre  2012,  à l'élection  complémentaire, le boulet était passé  très  près, M Blanc a voulu  jouer avec la  démocratie  en gouvernant la commune en étant ultra  minoritaire; il en paie  le  prix.
Il pouvait partir le  tête  haute, il partira  en sombrant dans  le ridicule.
Son équipe nouvelle avec un maire expérimenté a fait un flop...mieux elle a coulé .
Fini de rendre visite aux Quinocéens deux ou trois jours  par semaine, M Blanc  peut  préparer  la vie qu'il aime  à Paris.

Les résultats du premier tour :
·       inscrits : 3037.
·       votants: 2051 voix 67.53%
·       blancs et nuls: 67 voix 3.27%
·       exprimés: 1984 voix 96.73 %
·       Liste Simeliere: 762 voix 38,41%
·       liste Blanc:  259 voix 13.05%
·       Liste Pichon: 226 voix 11.39%
·       Liste Quéré: 392 voix 19.76%
·       Liste Brezellec;  345 voix 17.39 %
JOUNENT Michel.

NB: le fidèle parmi les fidèles de M Blanc, mon commentateur  préféré, l'habitant du pays d'Aix ,n' a pas voté  ce Dimanche ..Tout fout le camp!!!

vendredi 21 mars 2014

fin de campagne 21/03/2014

CONSTAT EXHAUSTIF et SURTOUT PAS  OBJECTIF
sur les quatre dernières réunions publiques en vue d'élire un nouveau conseil municipal.
La troisième  réunion du docteur Simeliere  est celle qui a connu des 3, la fréquentation  la plus faible.
C'est celle aussi, par les  propos tenus, qui a semblé de trop  et, comme dirait le latiniste du coin "ce qui est répété ne séduit plus... Bis repetita non placent ".
La première réunion de Mme Quéré n'a en rien surpris, bla bla bla à volonté et pour une spécialiste de  la communication, le défilé  ininterrompu d'images vidéo  a rendu inaudible son  intervention.
Ses  propos étaient totalement anachroniques en regard  des images  projetées.
La salle et ses 250 sièges étaient correctement occupés.
La réunion  publique organisée par le maire sortant a tourné au fiasco,115 sièges occupés dont 25 par des supporters des équipes concurrentes.
Quant au discours de M Blanc, comme à l'accoutumé avec  M le maire,  les  personnes  présentes  ont entendu un laïus hors du temps et de la réalité Quinocéenne.
La quatrième  réunion  de la semaine, celle de G Brezellec a connu quelques frayeurs; en effet, une panne d'électricité a plongé une  partie du quartier et le Centre des Congrès dans  l'obscurité.
Grâce  à plusieurs  groupes électrogènes, la réunion publique a  pu se tenir  devant une bonne assemblée.
Le chef de file de la liste"Vivons Saint Quay Portrieux" a brossé  avec efficacité un projet  de  mandature  liant la commune à son intercommunalité.   
Frédéric Pichon,  lui, a continué son travail de fourmi auprès de  l'électorat Quinocéen  en  multipliant les rencontres de  proximité .

Rendez vous dimanche soir, les résultats  diront  si, dans  le contexte  local social, économique et après  un mandat totalement raté, les Quinocéens  ont  écouté le chant des diseurs de bonne aventure ou ont eu la sagesse  de  porter aux affaires communales des élus humbles, modestes et doués de bon sens.

DIMANCHE 23 MARS , ON CHOISIT PARMI LES 5 LISTES!!!!

JOUNENT Michel.

mercredi 19 mars 2014

les élus communautaires 19/03/2014

Dimanche soir, 
ce n'est pas seulement l'avenir de la commune qui prendra corps,
C'EST AUSSI ET SURTOUT à l'issue du scrutin que se  jouera le devenir de  la Communauté de Communes.
Si l'on est convaincu que  les Communautés de Communes finiront par supplanter les communes  parce qu'elle représentent  la seule possibilité  de réduire  les dépenses , les doublons en investissement  et les gâchis innombrables, cette élection directe des élus au conseil communautaire revêtira une  importance considérable.
Soit la C de C  continue  a être gérée dans  l'apaisement et le consensus  autour de  projets communs sur le territoire pour la satisfaction du plus grand nombre .
Soit c'est reparti  pour être une foire d'empoigne, une assemblée faite   de clivages et de rivalités.
La dernière réforme  des collectivités a modifié la désignation et le nombre  des conseillers communautaires pour la C de C Sudgoélo.
De 24, le conseil  passera  à 28 conseillers avec  la répartition suivante:
·       Binic, 7 conseillers au lieu de  6.
·       Etables sur  mer, 6 conseillers au lieu de  4.
·       Lantic , 3 conseillers : nombre  inchangé.
·       Plourhan , 4 conseillers au lieu de 3.
·       Saint Quay Portrieux, 6 conseillers: nombre  inchangé.
·       Treveneuc , 2 conseillers: nombre  inchangé.
Les 23 et 30 mars  seront aussi élus des conseillers  communautaires suppléants afin de  pallier éventuellement au décès ou à la  démission d'un conseiller titulaire.
Pour Saint Quay, on procédera à l'élection de six  conseillers titulaires  et à 2 conseillers suppléants.
La  liste gagnante dans chaque  commune  obtiendra la  moitié des sièges +1  et le  prorata des sièges restants  ira à l'autre ou aux autres listes.
Au dépôt des candidatures et des  listes , la situation est la suivante:
·       Lantic, 1  liste DVG (le  maire sortant ).
·       Binic, 2 listes (une socialiste avec  le maire sortant et une DVD).
·       Etables sur mer, 2 listes (une DVG avec le  maire sortant et une DVD).
·       Plourhan, 2 listes (une socialiste avec  le maire sortant et une DVD ).
·     Treveneuc ,1 liste au scrutin majoritaire; élue, elle  désignera en son sein les  2 conseillers communautaires.
·       Saint Quay Portrieux, 5 listes (une  liste UDI et 4 listes DVD).
La situation  avec cette réforme des collectivités  territoriales risque  pour notre commune de voir  se  matérialiser  une  opposition  radicale et en ce qui concerne la Communauté de Communes, le risque est encore  plus grand  de voir le bazar s'installer.
Curieuse et singulière cette réforme, elle voulait rendre  les choses  plus démocratiques  avec  ce que  l'on constate sur la ville et le Sudgoélo, il n 'est pas sûr que  le but recherché  soit atteint.


JOUNENT Michel .

mardi 18 mars 2014

étiquette politique 18/03/2014

Par décision du Ministère de  l'intérieur,
les listes déclarées pour  l'élection municipale et communautaire  de 2014 devront porter une étiquette politique.
A Saint Quay Portrieux selon la  Préfecture des Côtes d'Armor, on trouve  les appellations suivantes:
·       la liste N°1 du docteur Simeliere: UDI*
·       la liste N°2  de Mme Quéré : DVD**
·       la liste N°3 de M Pichon : DVD
·       la liste N°4 du maire sortant M Blanc : DVD
·       la liste N° 5 de M Brezellec : DVD
Connaissant  beaucoup de candidats , avec  l'appellation "Divers Droite" on doit tousser dans  plusieurs  listes.

JOUNENT Michel.

* UDI : union des démocrates et indépendants  de Jean-louis Borloo.
**DVD : candidats  apparentés  à la droite. 

Commentaire de M Forest Jean-Michel:
J'ai toujours pensé qu'il manquait une sixième liste ...

lundi 17 mars 2014

la C de C du "Sudgoélo" 17/03/2014






La Communauté de Communes"Sudgoélo".
Ce  n'est pas seulement un partenaire incontournable, c'est aussi  pour demain une nécessité absolue.
Une C de C est avant tout un remède à l'émiettement communal  et un moyen sûr  de rationaliser les territoires.
Notre pays souffre de son histoire, il compte 36 700 communes qui représentent à peu près  40 % de  l'ensemble des communes  de  l'Union européenne.
Cela  ne saute  pas aux yeux dans  les pays de l'UE que la vie  dans des agglomérations d'une plus grande  dimension soit difficile, infernale voire  impossible.
L'argument que les décisions doivent être  prises par les élus  au plus  près  des  populations ne résiste pas à l'examen des faits.
Aujourd'hui, avec tous  les moyens  modernes de  communications, les distances  entre  les citoyens et leurs élus  se sont  considérablement réduites .
L'information des populations est de  plus en plus efficace et les échanges avec élus sont facilités  voire encouragés .
Les blogs sont devenus des  lanceurs d'alertes et un contre  pouvoir , ils  participent à la démocratisation de  la vie  publique.
Les communes, quelques soient leur dimension, leur  nombre d'habitants sont soumises au même code général des collectivités territoriales; il est de  plus en plus complexe et ardu  et explique en partie les  dépenses excessives  des collectivités territoriales.
Déjà pour les temps à venir,  certaines prérogatives communales  passeront  sous la coupe des Communautés de Communes  comme le PLU.
La Communauté de Communes est par essence une assemblée tournée vers la modernisation  à moindre coût de la vie  publique.
Aujourd'hui, aucune ville ne  peut espérer tirer la couverture  à soi  et penser qu'elle détient une aura qui lui permet d'envisager sur son territoire  la construction  de ce qu'il y a de  plus  prestigieux.
C'est une curieuse conception  du fonctionnement  des C de C et demain de  leur extension.
Dans notre commune, sans aucune concertation avec la C d C, le maire  avec son adjointe à la culture ont décidé la restructuration du Cinéma à grand frais.
Il devait, le cinéma, marquer la dimension culturelle  de la  commune  et relancer le commerce de  proximité.
Trois années après son  ouverture, il est avant tout  un lieu de distraction, quelquefois culturel avec l'activité du Ciné club, il n'a rien changé quant au sort du commerce de  proximité , il n'y a aucun café ou restaurant  à proximité ouvert  (précédant ou après  les séances)  et sa  fréquentation est faite de  personnes habitant essentiellement  hors de la commune.
Cet  investissement lourd  aurait mérité de revenir à la Communauté de Communes, cela aurait permis  de  poursuivre  la répartition sur son territoire des espaces dévolus aux spectacles , au théâtre, à la  musique et aux conférences en tout genre.
La municipalité a  préféré la réflexion étriquée au milieu d'un petite coterie qui a conduit en plus à la suppression de  la  partie théâtre.
Sa gestion est pour l'instant remise  à un délégataire; il viendra  bien un moment où il fera faire le bilan  de ce très  lourd investissement et sa  manière de  le gérer en regard à sa faible fréquentation.
Etables voulait restructurer son cinéma , la commune  ne  l'a pas fait; Binic a une salle  polyvalente d'une assez  grande  dimension qui lui permet une  multitude d'activités jusqu'à un festival du film, Tréveneuc, grâce à son comité des fêtes, peut accéder à une salle de 300 places au milieu du Château de Pommorio.
A Saint Quay Portrieux, envisager une adaptation sérieuse pour faire du  théâtre au  centre des congrès ne dépassera jamais les salles de  patronage de  notre  jeunesse.
Je ne parle  même pas de  l'idée de transformer la chapelle de la congrégation Jeanne d'Arc en lieu  d'activité culturelle; sans expertise  des  lieux par des  professionnels  et sans certainement une aide de  la C de C , on est dans la surenchère électorale  prête  à promettre  la lune.
Demain il faudra reconstruire l'école de  musique actuellement installée à St Quay.
Cette école est fréquentée par des élèves venant des six villes de la C de C , la  moitié étant des Quinocéens.
Il faut vraiment avoir  l'aplomb de Mme Quéré pour  proposer à la C de C ...
"de reconnaître Saint Quay Portrieux comme  pôle culturel".
Rien de  moins ... sur quelle base ???
Des élèves de Lantic, Plourhan, etc...  se rendent aujourd'hui à Saint Quay pour apprendre et jouer de la  musique, pourquoi demain des élèves de Saint Quay ne se déplaceraient pas vers  Lantic ou Plourhan???
Il faudra reconstruire l'école sur  un terrain avec  parking sur un espace que nous  n'avons  pas et elle  ne se  fera  pas forcément sur  notre ville, où est le  problème ???
La Communauté de Communes, c'est le  partage des  investissements et en aucun cas ce partage ne peut se faire sous  le dictat  des élus  d'une commune, avoir cette  prétention c'est se priver à coup sûr des  investissements communautaires .
Etre demain élu communautaire, ce  ne sera  pas seulement défendre les égoïsmes de sa ville, ce sera  penser autrement pour  réaliser  l'aménagement  d'un espace géographique et humain de 15 000 habitants appelé  le "Sudgoélo.

JOUNENT Michel.

Commentaire de M Forest Jean-Michel:

L'activité culturelle de l'Arletty, c'est aussi sa participation aux dispositifs scolaires : école et cinéma, collèges au cinéma, lycéens et apprentis au cinéma, cela a été aussi en novembre 2013 sa participation au mois du film documentaire, c'est prochainement ( le 25 mars à 20 heures ), la projection de Providence en hommage à Alain Resnais, séance qui sera animée par ciné st ké , et enfin dans un avenir proche, certainement d'autres animations autour de thèmes ou de metteurs en scène qui j'espère sauront intéressés et touchés le plus grand nombre. 
L'actuel directeur et la projectionniste font depuis avril 2013 un très bon travail, en direction de tous les publics. 
Il est cependant certain que cette salle ne sera pérenne que dans une visée qui dépasse la seule commune de St Quay-Portrieux, commune dont on espère que la renommée viendra de bien d'autres choses que de ces conflits municipaux.

Commentaire de M Picolet Gilles :
Un Pôle Culturel à l'image du "Son et Lumières" de Mme Quéré ???
De qui se moque t-elle ???

réunions publiques 17/03/2014


La semaine de tous les dangers !!!
C'est le dernier coup de collier des cinq candidats pour convaincre les Quinocéens.
Mardi, mercredi, jeudi  et vendredi le Centre des Congrès verra quatre candidats apporter l'argumentaire de  leurs candidatures.
Le candidat DST tiendra sa troisième réunion publique, il ne manque   pas de moyens financiers le docteur !!!
Le maire sortant et son ex-adjointe  essaieront de se faire entendre.

Georges Brezellec lui tiendra sa réunion le  vendredi 21 mars  à 19 h.
Fréderic Pichon  continuera son travail de  fourmi par des rencontres  de  proximité :
·       mardi 18 mars à 18 h 30 au "Tartan" à Kertugal.
·       mercredi 19 mars à 18 h 30 à "La marine "au Portrieux.
·       Jeudi 20 mars à 18 h 30 au " Davy's" dans  le quartier du casino.

JOUNENT Michel. 

vendredi 14 mars 2014

une voix à entendre 14/03/2014




LE CREDO  D'UN CANDIDAT 
HUMBLE & MODESTE.

En présentant sa liste au Centre des Congrès le 11 mars , Fréderic Pichon, loin du tintamarre  et des effets de  manche de  l'un de ses concurrents  a  montré que le sens de sa candidature  était  de  prendre en compte avant tout  le bilan de cette mandature et la réalité financière promise pour demain aux  collectivités territoriales. 
A l'entendre , elles devront, et notre ville  n 'y échappera  pas,  se serrer la ceinture.
La  partie  la  plus forte de son exposé aura été de mettre au centre de sa préoccupation le retour à  un climat de confiance  entre  les élus et la  population.

C'est après le  mandat que  l'on vient de connaître une volonté partagée par d'autres candidats; reste à apprécier chez ces candidats  ceux qui auront vraiment les qualités  humaines pour être au  plus  près des Quinocéens et surtout présent pour les servir.
Avec ses  huit élus de la dernière mandature  et la  présence de deux anciens maires, l'équipe ne manque pas de compétences.
Il est le  moins connu des candidats mais est-ce  un obstacle pour remettre Saint Quay Portrieux sur la voie du renouveau  démocratique???

JOUNENT Michel.
Commentaire d'Alain Proviste:
Encore une bonne analyse de la part de Michel , effectivement,
Frédéric Pichon et son équipe ont des choses à préciser dans cette campagne pour redonner confiance à la population quinocéenne .Cette façon modeste et humble de présenter leur programme reflète le caractère de l'équipe , rester simple et conscient de la maitrise nécessaire des finances.
Agir pour l'intérêt général dans le contexte de notre commune conduit à se retrousser les manches et surtout à aller toujours plus vers la population pour convaincre.
Nous apprenons , que pour ces raisons , Frédéric Pichon et ses colistiers organisent des réunions de proximité à bâtons rompus sans sujet particulier.
Une équipe digne de notre confiance, rencontrons les .
· à Kertugal au restaurant "Le tartan " mardi 18 mars à 18h30.
· au Portrieux au restaurant "La marine" mercredi 19 mars à 18h30.
· à St Quay au restaurant "Le Davy's" jeudi 20 mars à 18h30
Leur affiche nous fait penser aux alvéoles d'une ruche avec un travail méticuleux, efficaces, silencieux, et sans animosité.
Ce n'est pas la 5 eme roue du carrosse comme on voudrait nous le faire croire, mais une équipe qui à un rôle primordial à jouer .