Pages

dimanche 24 juillet 2016

ça va , ça vient , 24 juillet 2016

Le commerce à Saint Quay Portrieux ,
C'EST UN PEU COMME LA VIE.
"On nait, on vit, on meurt"
Des particuliers conçoivent des nouvelles enseignes, des  personnes  privées reprennent des commerces existants  et d'autres font savoir que leur fonds de commerce sont en vente.
Une boulangerie est devenue une sandwicherie.
Une boucherie s'est agrandie et  s'est embellie.
La  municipalité  a aidé à l'ouverture  de la boutique  gratuite dans  l'ancienne mairie.
"Une épicerie  modern" s'est ouverte  rue de Dol.
Toujours rue de Dol,  un commerce de vente de vétements s'est ouvert ainsi qu'une boutique  promotionnant l'usage  des algues marines  
Une boutique vendant des alcools et vins a changé de  propriétaire.
Un bar  à vins a vu le jour dernièrement rue Clemenceau.
La  brasserie  au dessus de la piscine a changé de propriétaire.
En consultant  le site "leboncoin", on découvre que  plusieurs commerces Quinocéens  cherchent des repreneurs et en particulier  c'est le cas pour une  boutique  ouverte à grands coups de trompettes et d'applaudissements  de la municipalité  début juin 2015, quai de la République....Surprenant !!!
Décidément, cela bouge  à Saint Quay Portrieux; c'est d'autant plus  normal que le petit commerce dans  une ville où résident tant de résidents secondaires souffre et se remet particulièrement en question dès la saison estivale terminée.


JOUNENT Michel.

samedi 23 juillet 2016

billet de mauvaise humeur, 23 juillet 2016


Depuis  janvier 2015, les attentats  ont fait en France
238 MORTS ET DES BLESSÉS A VIE...
C'ÉTAIT TOUS DES  INNOCENTS.
Ceux qui perpétuent ces crimes  sont à la fois  des individus qui obéissent à l'Etat islamique et pour les autres ce sont  des personnes qui adhérent individuellement aux thèses de ce soi disant califat.
Tout cela dans une discrétion suffisante pour les seconds afin  de ne pas alerter les services de renseignements ou la police française, voire européenne.
Le porte-parole de ces fanatiques  appelle à frapper tous les  mécréants avec tout ce qu'ils peuvent trouver sous la main.
Comme  des couteaux, des pistolets, des fusils automatiques, des véhicules, des camions et là, l'Etat d'urgence en vigueur depuis  le carnage du "Bataclan" et pour six mois encore  ne semble pas très efficace malgré les  milliers de soldats engagés dans  la force "sentinelle".
Notre gouvernement ne nomme pas clairement  les choses, il ne suffit pas de dire que nous sommes  en guerre contre l'islamisme radical, il faudrait aussi comprendre chez ces messieurs  qui nous gouvernent que ces islamistes radicaux imposent aujourd'hui à tous les musulmans leur vision de l'Islam,  celle  où tous les mécréants doivent se convertir ou être tués.
Notre pays  est inféodé dans  une coalition dirigée par les USA, après avoir jeté le chaos dans  le Moyen-Orient avec son principal allié la Grande Bretagne , après avoir encouragé les printemps arabes, il y a fort peu de chance  que la solution au  marasme dû à une  immigration sans borne qui s'installe dans  toute  l'Europe, ne voit le jour avant  plusieurs décennies.
A Nice, le gouvernement se justifie  plutôt mal  des manquements à la sécurité  dans  le cadre du plan d'urgence relevés sur la promenade des anglais le soir du 14 juillet; la droite, menée par le  Président de Région, multiplie  les coups de menton et les rodomontades .
Ces deux entités politiques s'enfoncent dans le ridicule, personne  n'a  oublié que  l'ancien maire de Nice, la  métropole azuréenne  qui connaît le  plus d'installation de caméra vidéos de France , doit  son titre de Président de la région PACA au  désistement et  à l'appel du parti socialiste à voter pour lui aux dernières élections  régionales.
Ils se tiennent, la droite et la soi disant gauche, par la barbichette  et ils  n'ont pour réponse à une  population de plus en plus inquiète  et désabusée sur leurs promesses jamais tenues, en répétant à plus soif ... Attention, c'est toujours  à nous de diriger le pays, les régions, les communes, faites nous encore confiance  sinon "grosse danger" le  populisme va triompher.
Les prochaines élections présidentielles ne vont pas  manquer d'élévation politique, avec tous ces mêmes  politiciens  qui se partagent les responsabilités électives  depuis au  moins trois ou quatre décennies.


JOUNENT Michel.

mercredi 20 juillet 2016

le temps des surenchères, 20 juillet 2016.

APRÈS LE CARNAGE DE NICE,
l'Exécutif et le Président de la République peinent 
à trouver une vraie   riposte pour que cessent les odieux attentats que connaît notre pays.
En attendant que les politiciens trouvent les moyens pour que cesse la balade des assassins  sur notre territoire; il devient pénible de constater  que les dirigeants du pays se cantonnent  dans des postures et des coups de menton.
Après avoir affirmé "une vigilance absolue  et une détermination sans faille" suite au drame du Bataclan, il est de  plus en plus difficile de prendre nos dirigeants au sérieux  tellement ces derniers semblent  loin de la réalité.
Une caricature saisie  dans  le journal satirique " Le canard enchaîné", montre bien le décalage  entre la défense des français  et les soucis pour le Président de se faire coiffer par un "Figaro" professionnel à ses côtés 24/24 heures .


JOUNENT Michel.

samedi 16 juillet 2016

trois jours de deuil, 16 juillet 2016

LA FRANCE EN DEUIL...



La France entame, ce samedi 16 juillet  2016 , trois jours de deuil national.
C'est le Président de  la République qui a décrété l'intensité de cet hommage.
Une minute de silence sera observé  lundi 18 juillet  à 12 heures  dans le pays  pour rendre hommage aux malheureuses et innocentes victimes  de  l'abominable attentat perpétré le jour de notre Fête Nationale sur la  promenade des Anglais  à Nice.
L'ignoble individu, auteur de ce carnage,  serait un soldat de  l'état islamique .
Il est grand temps que les pays  qui partagent nombre de  mêmes valeurs s'unissent  pour détruire  le nid de ce soi disant califat pourvoyeur de tant de crimes et d'idées issus  d'un monde sans  lumière.
Nombre de villes et villages français ont décidé de réduire leurs festivités estivales  pendant ces trois jours; quelles sont, pour notre  commune,  celles  prises pour marquer notre solidarité  envers les familles de  tous ces  morts et blessés   dont beaucoup d'enfants???

JOUNENT Michel.   

Commentaire de Yann Brekilien: 
Bien peu réactive la commune ...! Comment expliquer cela ???   

mercredi 13 juillet 2016

mondial du J80 à Sotogrande, 13 juillet 2016

2016 CHAMPIONNAT DU MONDE DE J 80.


EN ANDALOUSIE, pas très loin de  Gibraltar
un équipage  breton de J 80 se distingue au Mondial de Sotogrande en terminant à la seconde place.
"Le Courrier Espoir" et son équipage  qui s'entraîne au CDVH de Saint Quay Portrieux a failli de très peu enlever  la  première place.
Au départ,  les costarmoricains comptaient  finir dans  les cinq premiers  donc, au delà de  l'amertune de perdre la première  place dans la dernière manche, cela reste  pour l'équipage  un bon résultat .
En Espagne, les Espagnols sont maîtres chez eux et l'équipage du"Courrier  Espoir " de Saint Cast  sort ragaillardi de  cette compétition.
Les prochains objectifs  du "Courrier  Espoir"  dont l'équipage est le suivant :Hervé Corlay, Christian Ponthieu , Julie Richeux, Géry Trentesaux et  Eric Brezellec sont, en octobre, de  bien figurer à Pornichet et surtout  d'essayer de  mieux faire au Mondial 2017 à  Hamble  en Grande Bretagne.

JOUNENT Michel

mardi 12 juillet 2016

laissez nos filets tranquille, 12 juillet 2016

Cela suffit messieurs  les  portugais.!!!
Après avoir fait trembler nos filets de but lors de la finale de la coupe d'Europe de foot et nous avoir fait tant de  peine, voilà que la  marine portugaise  avec un de ses sous-marin  croche  le filet  de pêche d'un chalutier hauturier  Quinocéen "le Daytona" et sème l'émoi parmi son équipage.
Assez  messieurs les  lusitaniens de nous faire des  misères; quand s'arrêteront ces manoeuvres  qui nous font tant de mal et cet acharnement sur nos filets ???
Un jour, c'est au stade  de France, le lendemain c'est au large du cap Lizard.
Cette  prise en "otage"du chalutier  s'est heureusement bien terminée, le sous marin "penaud " a fait rapidement surface et a rendu rapidement le chalut détérioré aux marins français.
A quand la  prochaine  moquerie de  nos ex-amis des bords du Tage ???


JOUNENT Michel.

dimanche 10 juillet 2016

dès le début de la saison 10 juillet 2016

COMME D'HABITUDE , 
c'est reparti du côté du rond-point Delpierre.
Tapage nocturne ,intrusions malhonnêtes chez des particuliers, dégâts en tout genre  et dégradations de véhicules .
Un peu plus loin, du côté de la Croix-Claude, un résident secondaire immatriculé 75  a constaté la destruction de la lunette arrière de son véhicule.
Destruction obtenue par l'utilisation d'une grosse pierre , un galet peut être ???  

JOUNENT Michel.

représailles ou non !!!contre la voiture d' une personne  de la résidence  de 
"la piscine" définitivement et publiquement  hermétique  au bazar nocturne autour du rond-point Delpierre. 

vendredi 8 juillet 2016

cela devient urgent ,8 juillet 2016

Toujours à propos  de la situation financière de la SNSM.
Un article paru dans la presse :

Une contribution des usagers de la mer pour sauver la SNSM ?   Un rapport, publié sur le site de la député du Finistère Chantal Guittet, préconise l'instauration d'une contribution  pour les usagers de la mer, entre autres mesures, pour pérenniser le modèle de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer).
Le rapport, remis mercredi au Secrétaire d'État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche Alain Vidalies, s'articule autour de trois axes : le renforcement des ressources issues du privé, le renforcement de la contribution des collectivités territoriales et la formation des près de 8 000 bénévoles de la SNSM.
Difficultés financières.
La structure, dont le modèle est fondé sur le bénévolat et le principe de solidarité des « gens de mer », connaît d'importantes difficultés financières, du fait notamment de la nécessité de renouveler sa flotte. Fin juin, son président Xavier de la Gorce avait assuré que sans une aide supplémentaire et urgente de 3 millions d'euros de l'État il ne serait pas en mesure de boucler le budget 2017.
Ce dernier salue le rapport Guittet .
Parmi les mesures proposées dans le rapport, la mise en place d'une « contribution-sauvetage » qui serait directement financée par les usagers de la plaisance et des loisirs nautiques. Cette « contribution d'un montant individuel modeste aurait pour effet d'élargir l'assiette des contributeurs et de responsabiliser les usagers », explique le document.
D'autres propositions visent à inciter plus fortement les dons individuels dans le secteur de la plaisance et des loisirs nautiques, ainsi que le mécénat d'entreprise.

Hausse de la contribution de l'État.

Le rapport suggère également une réduction des coûts de fonctionnement de l'association, une meilleure efficience de son dispositif opérationnel et technique, ainsi qu'une possible augmentation des recettes commerciales d'assistance maritime.
Cependant, l'État devra dans tous les cas relever sa contribution à hauteur de 25% d'un budget annuel stabilisé à 30 millions d'euros, soit 7,5 millions d'euros, par le biais de recettes fiscales affectées.
Depuis une dizaine d'années, l'État apporte à la SNSM 2,2 millions d'euros, soit moins de 8% de son budget actuel de 27 millions d'euros.

Deux tiers des interventions nautiques

Deux propositions visent en outre à reconnaître les formations dispensées par la SNSM par les dispositifs de la formation professionnelle.
La SNSM dispose de 219 stations réparties sur tout le littoral et porte secours chaque année à plus de 7 000 personnes. Elle assure près des deux tiers des interventions de secours effectuées par des moyens nautiques, rappelle le rapport demandé en début d'année par le gouvernement à Chantal Guittet.
« Un travail interministériel doit rapidement s'engager », afin que le modèle de la SNSM soit pérennisé, indique cette dernière sur son site.

Ouest-France du 8 juillet 2016.


mercredi 6 juillet 2016

interminable procès, 6 juillet 2016

Le  procès  en diffamation  intenté  contre moi par l'ex-maire en octobre  2012
TOURNE EN EAU DE BOUDIN.
Hier, à la Cour d'appel de Rennes, j'ai participé à une audience de renvoi pour ordre.
Bien sûr, comme il est coutumier du fait, le plaignant était absent;  son avocat,  un ténor du barreau de Nantes aussi;  ils s'étaient fait représenter par une avocate totalement ignorante du dossier.
La Présidente de la XVème chambre de la Cour d'appel  a marqué sa surprise  devant le retour de cette affaire; en effet, lors de  l'audience pénale  du 12 mai  2016, le défenseur de l'Ex-maire, par courrier  justifiant son absence pour plaider,  avait laissé entendre  l'éventuel désistement de son client .
Avant cette audience du 12 mai, l'ex-maire  s'était engagé  dans une opération de déstabilisation en faisant  intervenir un huissier alors que j'étais hospitalisé pour essayer de récupérer, au vu d'un référé, pour faire retirer le post soi disant diffamatoire,  une partie des sommes importantes engagées par ce dernier pour gagner son procès.
Un ténor du barreau de Nantes , ce n'est pas donné .
Un recours devant la Cour de Cassation avec des avocats spécialisés, cela coûte très cher .
Je  n'ai pas  cédé aux  manoeuvres  ourdies  par l'Ex et aux menaces de saisies de mes biens!!!
Le  procès en appel aura  lieu le  28 septembre  2016; en près de quatre années,  j'ai rassemblé toutes les  preuves   montrant que  l'article de mon ami Michel Rocfort et aussi conseiller  municipal était basé sur des éléments sérieux, honnêtes, argumentés et  ne concernant que des problèmes relevant des travaux  du Conseil Municipal.
Quand, par exemple dans cet article,  Michel Rocfort s'interroge de la validité de l'achat par la commune  de la boutique de la presse du Portrieux , il est singulier d'y voir une diffamation  à l'encontre de la personne de  l'Ex   surtout après la décision de Tribunal  Administratif de Rennes d'annuler en juillet 2014 la délibération municipale ayant conduit à la transaction.
La plainte de  l'Ex a été déposée le  26 octobre  2012; il a procédé  par citations directes pour éviter de voir ses plaintes classées par le Procureur de la République de Saint Brieuc.
Il s'est tenu  deux audiences sur le référé , deux audiences sur le fond, un recours en cassation , une nouvelle audience en appel et plusieurs audiences  pour fixer les dates des audiences.
Sans  parler des requêtes, au moins une dizaine, déposées au TA de Rennes, annulant  les décisions prises par l 'Ex.  
Après on s'étonnera que la justice soit  encombrée  et qu'elle tarde  à rendre ses  jugements .
Il y aura sans doute  un délibéré suite  à l'audience du  28 septembre  2016, on atteindra alors le début décembre 2016, soit  plus de quatre ans après le dépôt des  plaintes par citations directes  de  l'Ex.
En mars 2014, sans passer par un tribunal, les Quinocéens ont renvoyé l'Ex dans ses foyers parisiens  avec un résultat électoral  plus que piteux sur ses 6 années de gestion municipale et ceci sans délibéré!!!

JOUNENT Michel.

   

lundi 4 juillet 2016

le sort de l'AGISM 4 juillet 2016

REPRISE DE L'HÔTEL DES GENS 
DE MER DE SAINT QUAY PORTRIEUX.
La chute de sa  fréquentation et les pertes constatées dans les différents sites hôteliers, la disparition des subventions d'Etat versées par la direction des affaires  maritimes avaient conduit à placer les établissements labelisés Gens de mer en redressement judiciaire .
Après s'être séparé d'une partie du personnel (30 personnes sur  160 ), en janvier 2015, le TGI de Paris avait validé un plan de redressement pour l'AGISM, mais malgré cela, la liquidation judiciaire n' a  pu être évitée.
Le tribunal de grande instance de Paris en date du 30 juin 2016 a tranché parmi les  13 candidats repreneurs; il a choisi pour l'Agence Cofim  le site de Marseille et pour Docte Gestio les  8 autres sites dont Saint Quay Portrieux.
Donc l'activité  des sites hôteliers implantés au coeur  de la vie portuaire des villes  se poursuit, c'est aussi une bonne nouvelle pour le personnel de l'AGISM réduit déjà  au minimum  sur notre commune, il garde leur emploi.
Cette reprise est une excellente nouvelle pour le moment et elle n'a pas, une fois la reprise réalisée par le  privé, été une grande  préoccupation de la part de nos élus Quinocéens.
Cela reste, évidemment,  une affaire à suivre...

JOUNENT Michel.

A propos  de la reprise des hôtels des gens de  mer par le Groupe Docte gestio, communiqué  du syndicat CGT des marins du Grand Ouest:
« Une forte inquiétude sur l’avenir des 103 salariés »Dans un communiqué en date du vendredi 17 juin 2016, le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest partage sa « forte inquiétude sur l’avenir des 103 salariés et notamment pour ceux qui ont un minimum de formation » des différents hôtels des Gens de mer. Suite à l’annonce des deux groupes « repreneurs », Docte Gestio et Abeille, la CGT s’est prononcée en faveur du second : « ce repreneur nous paraît plus sérieux, il annonce une restructuration sur du long terme, et assure le devenir de 90 salariés sur du long terme », écrit la CGT. « Ce groupe familial a un projet industriel chiffré avec des investissements de l’ordre de 3,5 millions d’euros sur la chaîne hôtelière, en préservant le Seamen’s Club(NDLR : foyer des marins) au Havre. Un choix que le syndicat met en perspective avec « le groupe Docte Gestio qui présente une offre avec la reprise de l’ensemble des personnels, cependant leur projet n’indique rien en terme de projet industriel, le seul investissement concerne les travaux de mise aux normes du site du Havre pour une valeur d’environ 300 000 euros (…) », déplore le syndicat qui s’étonne que cette offre ait pourtant le soutien de l’AGISM.